Les Singes de la Sagesse : Signification

Mythologie Culture et Statues Chinoises, Statue & Culture Générale -

Les Singes de la Sagesse : Signification

de lecture - mots

Les enseignements de la célèbre sculpture en bois des trois singes sages du sanctuaire de Toshugu au Japon continue de nous inspirer aujourd'hui encore. Leur message initial était simple mais retentissant : "n'écoutez pas ce qui vous pousse à faire le mal", "ne considérez pas les mauvaises actions comme naturelles" et "ne dites pas le mal sans fondement".

Bienvenue sur Statue-Déco.com. Nous allons maintenant répondre aux questions que vous vous posez sur l'uns des symboles les plus connus au monde, les trois singes de la sagesse.

Sculpture Singes de la Sagesse

 La Légende des Trois Singes

"Ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire".

La légende des 3 singes sages trouve son origine dans la mythologie chinoise. Il raconte une histoire saisissante mettant en scène trois curieux personnages. Les protagonistes sont Kikazaru, le singe qui n'entend pas, Iwazaru, le singe qui ne parle pas et Mizaru, le singe qui ne voit pas.

Ces trois créatures uniques ont été envoyées par les dieux comme observateurs et messagers. Ils devaient témoigner des actes et des méfaits de l'humanité afin de les porter à l'attention des divinités elles-mêmes. Or, ces messagers divins agissaient selon une incantation magique par laquelle on leur accordait deux vertus et un défaut.

Les Trois Singes de la Sagesse



  • Kikazaru, le singe sourd, est celui qui a observé tous ceux qui ont commis de mauvaises actions. Plus tard, il les a communiquées au singe aveugle par la voix.
  • D'autre part, c'est Mizaru, le singe aveugle, qui transmet les messages du singe sourd au singe muet, à Iwazaru.
  • C'est donc Iwazaru qui a reçu les messages du singe aveugle. C'est également lui qui veillait à l'accomplissement de la punition imposée par les dieux aux humains, puisque c'est lui qui décidait de la punition qu'ils devaient recevoir.


Ce qui ressort de ce mythe, c'est surtout la nécessité de toujours garder l'esprit propre, d'éviter d'écouter ce qui nous force à agir mal, d'éviter de parler sans fondement et de ne pas considérer les mauvaises actions comme quelque chose de naturel.

Statues Singes Sagesse

Il existe un parallèle intéressant entre la légende des trois singes sages et l'histoire que le philosophe grec Socrate lui-même nous a laissée :

Un matin, un de ses élèves est venu chez lui, anxieux à l'idée lui expliquer une rumeur. Face à l'impatience du jeune homme, le sage lui explique qu'avant de lui révéler la nouvelle, il doit réfléchir à ces trois questions :

La rumeur que vous allez m'expliquer... a-t-elle été vérifiée ? Est-elle, à votre avis, VRAIE ?
Ce que vous voulez expliquer est-il au moins BON ?
Enfin, ce que vous allez me dire est-il vraiment utile ou NÉCESSAIRE ?
Ces trois filtres, comme on peut le voir, ont beaucoup à voir avec les profils représentés par chaque singe du temple Toshogu.

"Même si la vérité est minoritaire, c'est toujours la vérité."

Il existe aujourd'hui de nombreuses statues et statuettes à l'effigie des trois singes de la sagesse qui sont devenu un des objets décoratifs parmi les plus populaires au monde grâce à leur symbolisme profond.

 Le Singe Sourd : KIKAZARU

Statue Singe Kikazaru

Kikazaru est sage et prudent. C'est le singe qui choisit de se couvrir les oreilles devant certaines informations parce qu'il souhaite préserver son équilibre. Il ne s'agit donc pas de se dérober à certaines données, vérités ou preuves. Il ne s'agit pas d'une attitude lâche ou défaitiste, mais il conseille de laisser de côté les informations qui ne sont pas utiles et qui sont nuisibles afin de protéger son intégrité.

Le Singe qui couvre sa Bouche : IWAZARU

Statue Singe de la Sagesse Iwazaru

Iwazaru est le petit singe au milieu qui représente la nécessité de ne pas répandre le mal, de ne pas répandre de ragots et, surtout, d'être très prudent quand il s'agit de répandre des histoires.

Le Singe Aveugle : Mizaru

Statue Singe Sagesse Mizaru

D'un point de vue socratique, Mirazu représente une invitation directe à fermer les yeux sur l'inutile, sur ce qui n'est ni utile ni bon... Il n'y a pas non plus d'attitude passive ou lâche ici. Il ne s'agit pas de détourner le regard, de ne pas dénoncer le mal ou le malfaiteur lui-même (souvenez-vous que dans la légende, ce sont les singes eux-mêmes qui décident des punitions).

Il s'agit d'appliquer ce regard sage de celui qui sait différencier le bon du mauvais, de celui qui sanctionne le pervers pour garder le lumineux, le noble et ce qui nous aide à être meilleurs.

Trois Singes de la Sagesse

Les Singes de la Sagesse : Signification

Les trois singes de la sagesse véhiculent un code moral qui a parcouru des kilomètres et traversé les frontières, surmonté le temps et résisté aux cultures. Lorsque cela se produit, nous sommes en présence d'un enseignement qui porte en lui une valeur intrinsèque. Un concept qui, si nous sommes capables de l'intérioriser, nous aide à grandir en tant que personnes, mentalement et spirituellement.

Les Trois Singes Sages

Pour conclure, tant dans la légende originale que dans les trois filtres de Socrate, on distille un enseignement primordial qui a survécu à l'écho du temps, et qui continue à être plus utile que jamais : il faut être prudent dans ce que l'on dit, sage dans ce que l'on écoute et habile dans la direction du regard. Trois mécanismes qui nous aideront sans aucun doute à préserver notre équilibre intérieur et notre bonheur.

Si vous aimez la culture asiatique, vous pouvez jeter un œil à notre collection de statues inspirées de la culture, de la mythologie et des traditions chinoises ci-dessous. À très bientôt sur statue-deco.com.

Collection Statues Chinoises

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés